NewsLetter 1721160 - février 2021 - S'inscrire

REJOIGNEZ LA COMMISSION D'ISRAËL SUR

L'ÉTAT D'ISRAËL

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

Liste de nos newsletters

Article publié sur THE TIMES OF ISRAËL

*  *  *

A l’occasion du 73e anniversaire de la création de l’état d’Israël, avec tous mes amis de la Commission d’Israël, nous venons souhaiter à tous nos chers amis Juifs, Israéliens, à tout Israël, beaucoup de bénédictions à travers les promesses en cours d’accomplissement faites au peuple Juif par le D.ieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Soyez tous et toutes assurés de notre amitié sincère, de notre aide, et de notre soutien. Nous avons une pensée toute particulière pour tous les soldats tombés au champ d'honneur afin d'assurer l'indépendance, la survie puis la défense de ce jeune Etat.

En 1948, qui aurait cru qu'Israël aurait survécu ? Comment un demi-million de Juifs de 52 nations pourraient-ils former une nation homogène ? Un sociologue déclarait que pour ce faire il leur faudrait trois générations, mais il a dit depuis qu'il était heureux de « reprendre ses paroles ». 

Aussi longtemps qu’au fond du cœur

l'âme juive vibre,

vers les confins de l'Orient

un oeil sur Sion observe.

Nous n'avons pas encore perdu notre espoir

vieux de deux mille ans,

de vivre en peuple libre sur notre terre,

terre de Sion et de Jérusalem.

*  *  *

DANS CES JOURS TROUBLÉS, et probablement pour la toute première fois, des gens qui réfléchissent sont perplexes et craintifs sur une échelle vraiment universelle, à la perspective d'un échec et d'un effondrement de l'ordre de notre monde qui apparaît distinctement comme un spectre sombre devant leurs esprits. Dans l'histoire des nations nous lisons que, lorsque leurs conditions de vie devinrent inacceptables, les hommes recherchèrent et, habituellement, trouvèrent des alternatives. On a toujours supposé que des alternatives étaient là pour les trouver. Au pire, lorsqu'une nation ou même un empire s'affaiblissait ou s'effondrait dans la décadence de l'anarchie, des peuples de l'extérieur intervenaient et en prenaient le contrôle. Quoique désagréables pour certains, il y avait toujours des alternatives et, avec elles, l'espoir en une certaine voie.

La pensée embarrassante, effrayante, qui s'affirme continuellement et de façon toujours plus insistante aujourd'hui, est que le monde actuel s'épuise rapidement — ou se trouve déjà à court — en alternatives. Il n'y a plus maintenant de « peuples de l'extérieur » vers lesquels tourner le regard, puisque toutes les nations sont rassemblées en « un seul monde » qui enveloppe tout domaine par ces influences telles que l'avancée de technologies modernes, le flot d'information et de communication mondial, et le déplacement du monde des affaires et des intérêts de la finance, d'une base nationale à une échelle mondiale. Les armes de destruction massive prolifèrent. Les populations tout entières sont troublées, n'étant plus capables de contrôler les affaires à l'intérieur de leurs propres frontières nationales. Elles se sentent exposées de façon croissante à des situations menaçantes, et aux effets de crises ingérables de toutes sortes qui, au cours des dernières années, se sont répandues par-delà les frontières traditionnelles pour envelopper le monde entier.

Beaucoup d'experts qui examinent les menaces sur notre ordre mondial font résonner de tragiques mises en garde. Nous entendons leurs craintes d'effondrement mondial de l'économie, de désastre écologique, de famine, d'épidémies, des effets dévastateurs sur l'environnement de l'armement moderne, et la réaction à toutes ces choses en terme d'agitation sociale et politique. Il existe même — et cela est formulé par la science — le potentiel pour l'annihilation universelle et la dévastation de la planète. De telles choses, croit-on, pourraient bien être la punition pour n'avoir pas trouvé une alternative, un ordre mondial plus viable. Mais les problèmes auxquels doit maintenant faire face l'humanité sont si vastes, si complexes et intraitables qu'ici, dans ce qui est quelquefois appelé « l'âge du cerveau », aucun d'entre eux — les hommes les plus sages du monde — ne peut trouver une alternative universelle acceptable, faisable, et des factions parmi eux, ne sont même pas sûres qu'il en existe une. La crainte commence à traquer la terre.

UN ÉVÉNEMENT UNIQUE

C'est contre cette disposition alarmante qu'un événement aux proportions historiques extraordinaires s'est imposé lui-même, contre tout précédent et toute probabilité, sur la scène mondiale. Le rassemblement du peuple dispersé d'Israël dans son ancienne patrie à partir de tous les pays du monde où ils avaient été conduits et exilés pendant plus de 2500 ans, leur soudaine et dramatique ascension à la qualité de nation et l'influence dans le monde des affaires est unique dans l'histoire mondiale.

L'espérance parmi les Juifs est apparue au moment où l'espérance dans le monde des Gentils s'effondre, alors que l'incertitude et le désespoir grandissant la remplacent. Les dirigeants des nations des deux extrêmes du spectre politique, les extrémistes du Communisme et du Capitalisme, aussi bien que les dirigeants économiques du second plan politique et économique, ont expérimenté des projets divers pour acquérir et maintenir la stabilité économique et politique, et pour assurer la prospérité future. Ainsi donc, par des mesures économiques nouvelles, de nouvelles formes de croissance industrielle, des nouveaux schémas sociaux, de nouveaux stratagèmes et alliances politiques, de nouvelles technologies, des trusts gigantesques tant dans les affaires que dans les fusions financières et par tout autre moyen qu'ils peuvent concevoir, les sages de ce monde cherchent à stabiliser et à contrôler les conditions nationales et mondiales. Et tout cela ne sert à rien ; chaque jour apporte le dialogue déprimant de leur échec.

Totalement à l'inverse de toute leur compréhension, la réponse — et la seule réponse — aux problèmes du monde n'est pas dans les projets actuels, mais se trouve enterrée dans le passé, où des vérités rejetées ont été perdues à travers des siècles d'abus et de négligence — enterrées sous les violations et les mauvais usages de la justice tant passés que présents, façonnant, par conséquent, les affaires de notre civilisation actuelle.

Il est vital que le Juif, le Juif israélien en particulier, comprenne cette situation, car ces vérités violées et négligées sont siennes, et non seulement siennes, mais elles ont été enchâssées dans la société du monde à travers les siècles. Présentement, les nations des Gentils perdent confiance dans le pouvoir salvateur de leurs traditions, des institutions et théories religieuses erronées, et cherchent à garder le cap contre la désintégration ; Israël, d'autre part, émerge de son passé religieux et historique en dents de scie, vers la vision d'un avenir brillant avec une promesse et, enfin, une Espérance prophétique.

Pourtant, alors que nous regardons vers Israël aujourd'hui, qui pourrait croire une telle chose ? Sous les attaques des terroristes et menacé par des forces militaires disposant d'armes de destruction massive, immensément surpassé en nombre par des ennemis jurés à l'extérieur, déchiré par des factions politiques, religieuses et ethniques à l'intérieur, où doit-on voir cette Espérance ?

La meilleure et probablement la seule réponse possible à une question aussi profonde et embarrassante est simple et conceptuelle. L'espérance d'Israël qui, à son tour, enchâsse l'espérance du monde entier est résumée dans un simple mot. Ce mot est : « Sionisme ». Juste comme il est écrit : « La joie de toute la terre, est la montagne de Sion... la ville du grand roi ». « Et beaucoup de nations iront, et diront : Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, et à la maison du Dieu de Jacob, et il nous instruira de ses voies, et nous marcherons dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem, la parole de l'Éternel. Et... une nation ne lèvera pas l'épée contre une autre nation, et on n'apprendra plus la guerre » (Ps. 48 : 2 ; Mich. 4 : 2, 3).

ORIGINES

Plus de quatre mille ans sont passés depuis qu'Abraham, à la mort de son père Térakh, passa de Charan à Canaan afin qu'il pût garantir et ratifier là les bénédictions que Dieu lui avaient proposées, lui accordant, ainsi qu'à sa semence, la terre de Canaan en possession éternelle (Gen. 12 : 1-4 ; 17 : 1-8). Plus tard, sur le mont Morija, une alliance unilatérale fut faite avec Abraham et scellée par le serment de Dieu, révélant les desseins de Dieu en l'appelant, et en prenant l'engagement que, en la semence d'Abraham, toutes les nations de la terre seraient bénies (Gen. 22 : 15-18).

Par ce moyen fut établi le fondement du Sionisme, un millier d'années avant même que le mot n'entre dans la langue hébraïque. Tel un embryon, l'idée vécut et se développa dans la requête de foi de Joseph demandant que ses os retournent à Canaan, la Terre de la Promesse (Gen. 50 : 24, 25) ; mais la « naissance » fut longtemps différée. Depuis l'époque de Joseph, deux cents ans devaient s'écouler avant que les affres de la naissance ne commencent avec le retour de Moïse en Égypte, la nuit de la Pâque, et la sortie d'Israël du pays d'Égypte. Elles s'intensifièrent dans la Loi et l'Alliance au Sinaï, et dans le voyage de quarante ans sous la conduite de Moïse. Alors, la naissance approcha tandis qu'Israël, franchissant l'Arnon afin de conquérir les terres à l'est du Jourdain peu après sous la conduite de Josué, sortit par une trouée dans les eaux coupées du Jourdain, pour prendre possession de Canaan, la Terre promise.

A suivre ...

 *  *  *

Nous remercions tous nos amis et nos lecteurs de leur soutien, leur compréhension et leurs encouragements. 

Cordial Shalom Jacques Obojtek

pour la Commission d'Israël

 

SOUTIEN ET ENCOURAGEMENTS A ISRAËL

CENTRE ÉTERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

 *  *  *

15/04/21

Les pages les plus visitées sont :

1) - Promesses pour Isaac et Ismaël

2) - Quelle heure est-il à l'horloge prophétique d'Israël ?

3) - L'arrière grand mère du Roi David

Vos questions, suggestions ou informations sont toujours les bienvenues : redaction@israelvivra.com

SOUTIEN ET ENCOURAGEMENTS A ISRAËL

CENTRE ÉTERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE


Nos articles peuvent être publiés en citant la source de la Commission d'Israël : http://www.israelvivra.com/


 *  *  *

Nos liens : http://israelcommission.fr - http://israelcommission.net - http://israelvivra.fr/ - http://israelvivra.net - http://israelvivra.com

Lettre d'information éditée par la Commission d'Israël - Rédacteur
Toutes les informations sur le site d'Israël Vivra

Si vous ne désirez plus recevoir de mail de notre part cliquez-ici